Baromètre des risques 2017

Allianz Global Corporate & Specialty publie sa 6ème édition du baromètre des risques. Réalisé auprès de 1237 responsables d’entreprise dans 55 pays, ce rapport présente les dix risques les plus préoccupants en 2017.
risques flucutation des marchés

Très peu de changement à noter par rapport à la précédente édition. Le risque interruption de l’activité arrive toujours en tête du classement, suivi de l’évolution des marchés, la cyber criminalité et les catastrophes naturelles.

Le manque de visibilité politique provoqué par le Brexit, l’élection de Donald Trump et la montée du protectionnisme, ont sensiblement influencé la perception du risque politique qui gagne une place par rapport à 2016.

 

Classement 2017Classement 2016Les 10 principaux risques mondiaux en 2017% des personnes interrogées en 2017% des personnes interrogées en 2016
11Interruption d’activité (y compris les perturbations de la chaîne logistique)37%38%
22Evolution des marchés (volatilité, concurrence accrue, nouveaux entrants, fusions-acquisitions, stagnation et fluctuation des marchés)31%34%
33Cyber risque (cyber crime, violation des données)30%28%
44Catastrophes naturelles (tempête, inondation, tremblement de terre, etc.)24%24%
55Evolution législative et réglementaire (changement de gouvernement, sanction économique, protectionnisme, etc.)24%24%
66Evolution macro-économique (programme d’austérité, inflation/déflation…)22%22%
78Incendie, explosion16%16%
89Risque politique (guerre, terrorisme…)14%11%
97Atteinte à la réputation ou à l’image de marque13%18%
1011Nouvelles technologies (impact de l’inter connectivité croissante, nanotechnologies, intelligence artificielle…)12%10%

En Afrique et au Moyen-Orient, les risques liés à l’évolution des marchés et à la macroéconomie restent en tête des préoccupations des personnes interrogées. Les risques politiques gagnent, quant à eux, quatre places, alors que la perception du risque catastrophes naturelles est en net recul.

L’atteinte à la réputation ou à l’image de marque préoccupe de plus en plus d’entreprises en Afrique et au Moyen-Orient. Ce risque qui ne figurait pas dans le classement de 2016, fait son apparition dans le top 10 de 2017.

Classement 2017Classement 2016Les 10 principaux risques en Afrique et Moyen-Orient en 2017% des personnes interrogées en 2017% des personnes interrogées en 2016
11Evolution du marché (volatilité, intensification de la concurrence / nouveaux entrants, fusion-acquisition, stagnation du marché, fluctuation du marché)39% 44%
21Évolution macroéconomique (programme d'austérité, hausse des prix des matières premières, déflation, inflation)37% 44%
37Risque politique et violence (guerre, terrorisme, etc.)31% 27%
43Changement législatif et réglementaire (changement de gouvernement, sanction économique, protectionnisme, etc.)26% 32%
55Cyber-incident (cybercriminalité, informatique, violation des données, etc.)23%30%
65Interruption des activités (y compris la perturbation de la chaîne d'approvisionnement et la vulnérabilité)22% 30%
73Catastrophes naturelles (tempête, inondation, tremblement de terre, etc.)17% 32%
88Incendie, explosion15%25%
99Vol, fraude, corruption14%20%
10-Atteinte à la réputation ou à la valeur de la marque10% -
0
Votre notation : Aucun
Programme de publicité          Conditions d'utilisation          Copyright          Crédits          Réseaux sociaux