Maurice: Cession de 45% de NIC à trois sociétés parapubliques

Suite à l’effondrement de l’empire Rawat, l’entrée d’un ensemble de sociétés parapubliques dans le capital de National Insurance Company (NIC), ex BAI Assurance, crée la polémique. Le Fonds National de Pension (NPF), la State Bank of Mauritius et la SICOM ont reçu le feu vert de l’Etat pour acquérir 45% de NIC et sauver l’assureur.

Chacun des nouveaux actionnaires devrait débourser un montant de 833,3 millions MUR (24 millions USD) pour clore cette opération. Mais, suite à des contestations au sein de son conseil d’administration, la Sicom a formulé un certain nombre d’objections dont, entre autres, l’absence totale d’évaluation des avoirs de NIC.

Les autorités font actuellement le forcing pour finaliser cette vente qui leur rapporterait 2,5 milliards MUR (72 millions USD). Ce montant servirait à rembourser, fin juin, les victimes du Super Cash Back Gold Scheme de la BAI. Cet accord entre sociétés mauriciennes pourrait également leur éviter de faire appel à des investisseurs étrangers pour le rachat de NIC.

0
Votre notation : Aucun
Programme de publicité          Conditions d'utilisation          Copyright          Crédits          Réseaux sociaux