Deepwater Horizon, le sinistre coûtera plus de 65 milliards USD à British Petroleum (BP)

La compagnie pétrolière britannique (BP), premier responsable de l’explosion de la plateforme Deepwater Horizon en 2010, estime que la fin du processus de compensation des victimes est proche.
Deepwater Horizon

Une déclaration en ce sens a été effectuée début 2018. A cette occasion, BP annonce le paiement supplémentaire en 2017 de 1,7 milliard USD d’indemnités. Ce montant porte le total des compensations payées au cours de ce dernier exercice à 3 milliards USD.

Les analystes qualifient ce coût supplémentaire de gérable. L’augmentation actuelle du prix du pétrole réduit l’impact des compensations sur British Petroleum.

Deepwater Horizon : le coût des indemnisations des victimes ne cesse d'augmenter

En 2012, soit deux ans après l'explosion de Deepwater Horizon, le coût des indemnisations qui pèse sur BP était évalué à 40 milliards USD. Depuis, une accumulation de charges contre la compagnie a progressivement fait grimper ce montant. En 2016, le tribunal réévalue le sinistre à la charge de BP à 65 milliards USD. Ce montant est supérieur aux estimations de l’entreprise pétrolière qui tablait sur un maximum de 61,6 milliards USD.

Malgré les dires de BP, la décision d’octroyer aux victimes 1,7 milliard supplémentaire en 2017, montre bien que ce dossier est loin d’être clôturé.

5
Votre notation : Aucun (1 vote)
Programme de publicité          Conditions d'utilisation          Copyright          Liens utiles          Réseaux sociaux          Crédits