Les ouragans Harvey et Irma dévastent l’Atlantique Nord

L’Atlantique Nord fait face à une saison cyclonique exceptionnelle, la plus coûteuse depuis plusieurs années. Au courant du deuxième semestre 2017 et en l’espace de quelques jours, pas moins de cinq ouragans majeurs ont balayé l’un après l’autre la région.

Ouragans dans l’Atlantique Nord : une saison cyclonique intense en 2017

saison cyclonique 2017

La première alerte a été donnée fin août 2017 avec l’apparition de l'ouragan Harvey non loin des côtes texanes. Alors que les assureurs essayaient de chiffrer les pertes occasionnées par le passage de cette dépression, un deuxième événement majeur du doux nom d’Irma se pointait à l’horizon.

Irma, né début septembre dans l’arc des Caraïbes a successivement dévasté les Antilles françaises, britanniques, Cuba, terminant sa course en Floride. A la même période, Katia et José, perturbations atmosphériques , se sont formées et hissées dans la catégorie ouragan. Des pluies torrentielles ont une nouvelle fois déferlé sur les côtes mexicaines, américaines et les Caraïbes. Enfin, mi-septembre 2017, Maria, une simple tempête tropicale, s’est transformée, en deux jours, en un puissant ouragan.

Pour bon nombre de scientifiques, la succession de tels phénomènes météorologiques extrêmes n’a rien d’anormal. La région a déjà connu par le passé des saisons cycloniques mouvementées.

D’autres scientifiques estiment qu’il est exceptionnel de compter autant d’ouragans qui dévastent les îles du bassin Atlantique au cours d’une période aussi courte.

L’agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) considère, pour sa part, que l’activité cyclonique cette année est bel et bien supérieure à la normale, avec une prévision de 14 à 19 tempêtes et neuf ouragans majeurs en 2017.

Dans l’Atlantique Nord, la saison cyclonique débute en juin et se termine en novembre avec un pic au mois de septembre. Le nombre moyen de catastrophes météorologiques par saison s’élève à 12 tempêtes tropicales et 6 ouragans dont 2,7 événements majeurs (atteignant au moins la catégorie 3 sur l'échelle de Saffir-Simpson)

Ouragans 2017 : Harvey plus puissant que Katrina

Survenu fin août 2017, la tempête tropicale Harvey, de catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson, a frappé les Etats du Texas et de la Louisiane. Elle a balayé sur sa route la ville de Houston ainsi que plusieurs régions côtières.

Considéré comme un des ouragans les plus dévastateurs depuis Katrina (2005), Harvey a laissé dernière lui un spectacle de désolation avec des inondations spectaculaires. En cinq jours, près de 30% du comté de Harris et ses 4,5 millions d’habitants se sont retrouvés sous les eaux. Harvey a inondé les maisons, les infrastructures et mis à l’arrêt usines et raffineries. Près de 1 million de voitures ont été sinistrées. Plusieurs sites sensibles ont également subi des dommages. C’est le cas de la firme française de produits chimiques Arkema, qui a dû faire face à plusieurs incendies et explosions, entraînant une pollution des eaux et de l’air.

Selon un bilan établi le 14 septembre 2017, les autorités enregistrent pas moins de 82 morts.

Ouragans 2017 : Irma, deuxième calamité

Quelques jours après le passage de Harvey, un autre ouragan a déferlé sur l’Atlantique. Classé durant trois jours consécutifs en catégorie 5 sur l’échelle de Saffir-Simpson, Irma a été répertorié parmi les événements les plus puissants jamais enregistrés, avec 7000 kilomètres parcourus du Cap-Vert à la Floride, des rafales de vents dépassant les 300 Km/h et des vagues hautes de 12 mètres.

saison cyclonique 2017

Après avoir ravagé plusieurs îles des Caraïbes dont Saint-Martin et Saint Barthélemy avec respectivement 95% et 70% des bâtiments détruits ou gravement endommagés, Irma a frappé de plein fouet Cuba avant de pénétrer dans l’archipel des Keys et en Floride.

Dans ce dernier Etat, les premiers bilans révèlent des dégâts matériels considérables aux biens et infrastructures. Des récoltes de coton et agrumes ont été totalement perdues. Plus de 6,3 millions d’habitants ont dû être évacués de Floride en toute urgence.
Le bilan provisoire fait état de 12 morts en Floride et 40 autres dans les Caraïbes.

Ouragans 2017 : Coûts économiques et assurance

Les pertes économiques occasionnées par les ouragans Harvey et Irma en 2017 sont estimées par AccuWeather(1) à 290 milliards USD, soit 1,5% du PIB des Etats-Unis.

Harvey

Selon des estimations du gouverneur de l’Etat du Texas, les pertes économiques oscillent entre 150 et 190 milliards USD. Un tel coût ferait de Harvey la catastrophe naturelle la plus coûteuse des Etats-Unis depuis 30 ans.

Certaines estimations font état d’un montant inférieur compris entre 50 et 100 milliards USD.

L’essentiel des pertes devrait être pris en charge par l’agence fédérale des situations d’urgence FEMA et le fonds fédéral d’indemnisation spécifique aux inondations « National Flood Insurance Program » (NFIP).

Aux Etats-Unis, le risque dégâts des eaux est exclu de la police multirisque habitation standard qui prend en charge uniquement les dommages causés par le vent. De ce fait, seuls 12% des ménages américains disposent d’une couverture contre cet aléa en 2016.

Pour les inondations du Texas, c’est le NFIP qui indemnisera les 17% de propriétaires ayant souscrit une couverture dégâts des eaux. Ces derniers devront recevoir 250 000 USD de frais de reconstruction et jusqu’à 100 000 USD pour la perte d’effets personnels. Malheureusement, le NFIP, opérationnel depuis 50 ans est profondément endetté, d’où un risque important d’insolvabilité.

Selon AIR Worldwide, les assureurs locaux seront sollicités à hauteur de 10 milliards USD alors que les dommages économiques pourraient largement dépasser les 75 milliards USD. Selon Munich Re, la facture de l’ouragan Harvey devrait s’élever à 30 milliards USD pour l’ensemble du marché.

(1)Service de météorologie privé

Irma

En remontant la côte ouest de la Floride, l'ouragan Irma a changé de trajectoire et perdu de sa vigueur. Le scénario catastrophe a ainsi été évité de justesse. Les riches villes dont Miami où l’ensemble des capitaux sous risques est estimé à plus de 1200 milliards USD, ont été finalement épargnées. Après une estimation initiale des dommages comprise entre 90 et 120 milliards USD, les analystes ont revu leurs chiffres à la baisse.

Toujours selon AIR Worldwide, les pertes assurées seraient comprises entre 20 et 40 milliards USD pour les seuls Etats-Unis. La facture globale d’Irma après intégration des dommages causés dans les autres pays traversés atteindrait 65 milliards USD pour les assureurs.

Impact des ouragans de 2017 sur le marché de l’assurance

Suite aux dégâts occasionnés par les ouragans du deuxième semestre de 2017, les assureurs vont faire face à d’importants sinistres sans toutefois enregistrer de pertes majeures.
Ces pertes limitées peuvent s’expliquer par :

  • La faible part des dommages, soit près de 20% qui serait à la charge des compagnies d’assurance privées (contre environ 40 % pour Katrina).
  • L’absence de catastrophes majeures depuis Katrina et Sandy a permis au marché de reconstituer ses provisions qui sont à leur niveau le plus élevé. Les assureurs ont suffisamment de réserves pour faire face à de tels sinistres.

Les assureurs vont bénéficier de l’afflux de capitaux et du développement de la réassurance alternative (cat bonds). Avec un montant de plus de 8,55 milliards USD, ces obligations liées aux catastrophes naturelles atteignent un niveau record au premier semestre 2017.

Les 10 ouragans les plus coûteux survenus dans l’Atlantique Nord*

en milliards USD
DateNom de l’ouraganLieuCoût économiqueCoût assuréNombre de décès
09/ 2017
Irma**Antilles, Cuba, FlorideEntre 90 et 1206552
08/ 2017
Harvey**Texas, Louisiane1803060
2005
KatrinaNouvelle-Orléans, Louisiane16079,71 800
2012
SandyCôte-Est des Etats-Unis, Caraïbes, Cuba, Canada70,236,1210
1992
AndrewBahamas, Floride, Louisiane, sud des Etats-Unis26,51762
2008
IkeBahamas, Haïti, Cuba, Golfe du Mexique, Louisiane, Texas, Canada3818,5170
2004
IvanCaraïbes, Cuba, Mexique, Venezuela, est des Etats-Unis, sud-est du Canada2313,8123
2005
WilmaCaraïbes, Cuba, Bahamas, Mexique, Floride2212,544
2005
RitaCuba, Bahamas, Louisiane, Texas, Mississippi, Arkansas161210
2004
CharleyCuba, Antilles, Jamaïque, Côte sud-est des Etats-Unis18836
*situation à fin septembre 2017
** Estimations hautes
Source : Statista, National Oceanic and Atmospheric Administration, Munich Re

Echelle Saffir-Simpson

Echelle de classification de l’intensité des ouragans tropicaux qui se forment dans l'hémisphère ouest; Atlantique nord et Pacifique nord-est.

La classification qui comporte cinq niveaux est établie selon la vitesse des vents.

On parle d’ouragan majeur lorsque celui-ci atteint la catégorie 3 ou plus.

ClasseVitesse du vent
1
118 et 153 Km/h
2
154 et 177 Km/h
3
178 et 209 Km/h
4
210 et 249 Km/h
5
Supérieur à 249 Km/h
0
Votre notation : Aucun
Programme de publicité          Conditions d'utilisation          Copyright          Crédits          Réseaux sociaux