L’Etat se réserve le droit de retirer sa garantie à la SCR

Après le démantèlement progressif de la cession légale de 10%, la Direction des Assurances et de la Prévoyance Sociale (DAPS) étudie la possibilité de retirer la garantie de l’Etat au réassureur national SCR.

Deux scénarios sont envisagés: un abandon simple ou progressif de cette garantie ou une révision de celle-ci. Dans le premier cas, la suspension sera probablement progressive afin de maintenir la notation de la compagnie et de lui accorder du temps pour la mise en place d’une nouvelle stratégie. Auparavant, la garantie de l’Etat était systématiquement renouvelée. La DAPS, actionnaire à 96%, voudrait entamer des discussions sur ce sujet à l’échéance en 2015 de la convention liant l’Etat au réassureur. La SCR a depuis quelques années élargi son activité à l’Afrique, l’Asie et au Moyen Orient.

0
Votre notation : Aucun
Programme de publicité          Conditions d'utilisation          Copyright          Crédits