Les opérations de fusion-acquisition sont de retour en 2016

Après une année 2015 riche en opérations de fusion-acquisition, le premier semestre 2016 a été relativement calme pour le secteur de l’assurance et de la réassurance. C’est à partir du mois de juillet qu’une nouvelle vague de consolidation a été entamée. Cette dernière s’est accélérée au mois d’octobre avec sept importants rapprochements annoncés au cours de cette seule période.

Fusion-acquisition : 2015, année de tous les records

fusions-acquisitionsLicence standard de Fotolia

C’est après plusieurs années de stagnation, que la croissance externe a repris en 2015.

En termes de valeur, les opérations de fusion-acquisition ont enregistré une hausse de 238% au cours de l’exercice précédent. Le volume global des transactions a bondi de 20 milliards USD en 2014 à 67,6 milliards USD en 2015. Le nombre des opérations a, quant à lui, progressé de 6%, passant de 433 à 460.

Les plus grands rapprochements ont été initiés par les acteurs asiatiques. Le Japon occupe le haut du podium avec trois importantes acquisitions d’une valeur globale de 21,6 milliards USD, soit 32% du total des opérations de 2015.

Les principales opérations de fusion-acquisition réalisées en 2015 par les acteurs japonais

DateAcquéreurSociété cibleMontant de l’opération
Juin 2015
Tokio MarineHCC Insurance, (Etats-Unis)7,5 milliards USD
Juillet 2015
Meiji Yasuda LifeStanCorp Financial, (Etats-Unis)5 milliards USD
Août 2015
Sumitomo LifeSymetra Financial, (Etats-Unis)3,8 milliards USD
Septembre 2015
Mitsui SumitomoAmlin, Royaume Uni5,3 milliards USD

La Chine a pour sa part procédé à deux opérations d’envergure avec Anbang Insurance Group qui prend le contrôle de l’américain Fidelity & Guaranty Life pour un montant de 1,57 milliard USD et Fosun International Group qui s’offre Meadowbrook Insurance Group (Etats-Unis) pour 433 millions USD.

En Europe, la transaction la plus importante finalisée en 2015 est à mettre à l’actif de Exor, le holding italien de la famille Agnelli, qui rachète Partner Re pour un montant de 6,9 milliards USD.

Fusion-acquisition : 2016, un début d’année plutôt calme

Cette vague de fusion-acquisition a connu un ralentissement sensible au cours du premier semestre 2016, période durant laquelle les principaux acteurs du marché ont privilégié les opérations de restructuration interne au détriment de la croissance externe.

Ce n’est qu’à partir du mois de juillet 2016 que le marché renoue avec les grandes opérations de rapprochement avec toujours les groupes asiatiques à la manœuvre.

Les besoins de rééquilibrer les portefeuilles et de conquérir des parts de marché se heurtent toutefois à la valorisation élevée des sociétés cibles.

A noter également que de nombreux assureurs et réassureurs se sont focalisés en 2016 sur la mise en conformité de leurs structures avec les nouvelles règles prudentielles instaurées en particulier par Solvabilité II en Europe et par le Code CIMA(1) en Afrique de l’Ouest.

Enfin, le vaste mouvement de démission-recrutement qui a touché les grands patrons du secteur a également entraîné un ralentissement des opérations d’expansion. Les nouvelles équipes mises en place ont préféré, dans un premier temps, réorganiser leurs structures et définir de nouvelles priorités.

Principaux changements à la tête des grands groupes:

  • En janvier 2016, Mario Greco, ex CEO du groupe italien Generali, est désigné directeur général de Zurich Insurance Group,
  • En mars 2016, Joachim Wenning remplace Nikolaus Von Bomhard au poste de président du directoire de Munich Re,
  • En mars 2016, John Elkann, directeur général d’Exor, prend les rênes de Partner Re, suite au rachat du réassureur bermudien par le holding italien Exor,
  • En mars 2016, Henri de Castries, président directeur général d’AXA depuis 17 ans, quitte le groupe français avant la fin de son mandat,
  • En mai 2016, Nicolas Moreau, président directeur général d’AXA France, quitte ses fonctions,
  • En juillet 2016, Christian Mumenthaler devient directeur exécutif (CEO) de Swiss Re, en remplacement de Michel Liès.
(1)En avril 2016, la Conférence Interafricaine des Marchés de l’Assurance (CIMA) a procédé à une augmentation du capital social minimum des sociétés anonymes et des mutuelles d’assurance. http://www.atlas-mag.net/article/augmentation-du-capital-social-minimum-des-societes-anonymes-et-mutuelles-dassurance-de-la-z

2ème semestre 2016 : Nouvelle vague de concentration

Après la courte pause du premier semestre 2016, les opérations de concentration repartent de plus belle. C’est dans un contexte assaini que les nouvelles équipes s’activent dorénavant à construire des groupes « too big to fail » et de renouer avec une forte croissance qui contrebalancerait la saturation de leur marché domestique.

En l’espace de quatre mois pas moins de 11 opérations de fusion - acquisition sont annoncées.

Cette croissance externe est également portée par:

  • le besoin de diversification des sources de revenus,
  • la réduction des coûts et la réalisation des économies d’échelle,
  • la recherche de la profitabilité,
  • l’introduction de nouvelles exigences réglementaires en matière de capital minimum.

Très actifs, les investisseurs japonais restent à l’affût de nouveaux relais de croissance hors de l’archipel. Sompo Japan qui a déjà jeté son dévolu sur des assureurs en Malaisie, Turquie, Brésil et au Royaume-Uni, franchit une nouvelle étape en prenant pied aux Etats-Unis avec le rachat de Endurance pour un montant de 6,3 milliards USD.

Il s’agit de la deuxième plus grande opération du genre après celle conclue entre Tokio Marine et HCC Insurance en 2015 pour un montant de 7,5 milliards USD. Durant les deux dernières années, les acteurs japonais ont dépensé 27,9 milliards USD pour financer leur expansion à l’étranger.

La reprise de United Guaranty Corporation (UGC), filiale de AIG, par le bermudien Arch Capital pour un montant de 3,4 milliards USD constitue également une des plus importantes acquisitions réalisée à ce jour en 2016.

Fusion-acquisition : Les perspectives

fusions-acquisitions

Selon une étude menée en Europe et aux Etats-Unis par Mergermarket, quatre sociétés d’assurance sur cinq comptent réaliser au moins une acquisition dans les trois prochaines années. Les entreprises sondées espèrent ainsi améliorer leur positionnement sur le marché et accroître leur portefeuille client.

Admin Re, filiale de Swiss Re, est actuellement en discussion avec plusieurs compagnies de taille significative, principalement au Royaume-Uni et en Europe, dans le but de les faire entrer dans le giron du réassureur helvétique.

Axis Capital est également à la recherche de transactions majeures comparables à l’offre avortée sur Partner Re.

Les investisseurs chinois et à un degré moindre indiens et sud-coréens manifestent également des envies d’expansion territoriale. Japonais et Chinois ont les yeux rivés sur les nouvelles opportunités en Europe et aux Etats-Unis.

Les principales opérations de fusion-acquisition conclues ou annoncées : juin - octobre 2016

DateAcquéreurSociété cibleMontant de l’opération
20/06
Allianz, AllemagneZurich Assurances, Maroc274 millions USD
07/07
Fairfax Financial Holdings, CanadaZurich Insurance Co, Afrique du SudAchat à 100%, montant de l’opération non dévoilé
15/07
Swiss Re, SuisseLeadway Insurance, NigériaPrise de participation de 25%, montant de l’opération non dévoilé
19/09
Saham Finances, MarocSun Insurance, MauriceAchat à 100%, montant de l’opération non dévoilé
28/09
Phoenix Life Holdings, Royaume-UniAbbey Life, filiale de la Deutsche Bank, Allemagne1,2 milliard USD
9/08
HDFC Standard Life Insurance Co., IndeMax Life Insurance Co, IndeFusion
15/08
Arch Capital, BermudesUnited Guaranty Corporation (UGC), filiale d’AIG, Etats-Unis3,4 milliards USD
5/10
Shenzhen Qianhai Financial Holdings, ChineACR Capital Holdings, Singapour1 milliard USD
5/10
Sompo Japan, JaponEndurance Specialty, Etats-Unis6,3 milliards USD
5/10
NN Group, Pays BasDelta Lloyd, Pays Bas2,7 milliards USD *
7/10
Regency Alliance Insurance, GhanaNEM Insurance, GhanaFusion
17/10
Swiss Re, SuisseBradesco Seguros, BrésilPrise de participation de 60%, montant de l’opération non dévoilé
18/10
Fairfax Financial Holdings, CanadaActivités de AIG dans plusieurs pays d’Amérique latine, d’Europe de l’est et en Turquie240 millions USD
20/10
Partner Re, BermudesAurigen Capital Limited, Canada286 millions USD
* Offre rejetée par Delta Lloyd
0
Votre notation : Aucun
Programme de publicité          Conditions d'utilisation          Copyright          Crédits          Réseaux sociaux