La SORAS, un modèle de formation

Premier groupe d’assurance d’un marché en plein développement, la SORAS a été créée en 1984. A l’instar des autres entreprises rwandaises, la société s’est engagée ces dernières années dans un vaste programme de mise à niveau de ses structures.

C’est à Alger lors de la réunion de l’Organisation Africaine des Assurances en mai 2008 qu’a germé dans l’esprit du directeur général de l’époque, Marc Rugenera, l’idée de recourir à la solution e-learning du groupe Atlas pour accélérer la formation de ses équipes.

La stratégie SORAS, la formation pilier du développement

L’approche de la SORAS constitue une initiative sans pareille en Afrique. Nulle société n’a été aussi loin dans la réflexion et la mise en œuvre d’un programme de formation aussi complet et massif. Pour l’entreprise, la formation devient la priorité majeure. A ce titre :

  • elle concerne l’ensemble de l’effectif, du simple employé au directeur central.
  • elle fait l’objet d’une mise à plat généralisée. Tout l’effectif, quel que soit le niveau de compétence, reprend la formation de la case départ, c'est-à-dire du cours «Les fondements de l’assurance».
  • elle est délivrée sous forme de «package». Les apprenants se voient attribuer un «package» comptant jusqu’à six cours.
  • un examen est organisé à la fin de chaque cours.
  • la personne inscrite au programme de formation doit obtenir la moyenne à chaque cours composant son «package».
  • une note inférieure à la moyenne oblige l’apprenant à refaire le cours.
  • la promotion est liée à la réussite à tous les examens.

La solution Atlas Technology Solutions (ATS)

Crédit photo: Atlas MagazineDe gauche à droite: Benjamin Mbundi, directeur général de la SORAS et Idriss Ben El Kezadri, responsable d’Atlas Technology Solutions

La plateforme e-learning d’Atlas est au cœur du projet SORAS. Elle permet:

  • de mettre à la disposition du personnel des cours en ligne.
  • de prodiguer une formation massive et de qualité
  • de renouveler la manière d’enseigner l’assurance : interactivité, aspect ludique des cours, etc.
  • une formation qui allie théorie, pratique et réglementation.
  • de programmer les jours, dates et heures d’accès à la plateforme.
  • d’assurer un suivi personnalisé de chaque apprenant.
  • de donner un accès direct et permanent à un responsable de l’entreprise qui peut suivre en temps réel l’avancement de chaque apprenant.
  • d’éditer des rapports de suivi périodiques.

Mise en œuvre de la convention «SORAS-ATLAS»

SORAS a sélectionné 17 modules du catalogue Atlas. La formation s’est déroulée en cinq sessions détaillées ci-dessous.

SessionDate de débutDuréeNb d’apprenantsNb de modules sélectionnésNb de cours dispensés*Nb d’heures de connexion
1ére session
Avril 201012 mois56123262 874
2ème session
3 octobre 20111 mois22242480
3ème session
23 janvier 20122 mois et demi37865695
4ème session
27 août 20122 mois171134298
5ème session
3 décembre 20124 mois52111011 173
Total
-1 an, 9 mois
et 15 jours
--5685 520
* Un même cours peut être dispensé à plusieurs apprenants. Ex : Le cours «Les fondements de l’assurance» est suivi par l’ensemble du personnel.

La formation s’est traduite par :

  • 568 cours mis à la disposition des apprenants.
  • 5 387 connexions à la plateforme ATS.
  • 5 520 heures de formation.
  • 920 jours de formation1.

La note moyenne obtenue est de 16,6 sur 20 pour l’ensemble des cours.

Temps de connexion moyen par module 2

1 Sur la moyenne de six heures de cours par jour
2 Le temps est exprimé en heures et en minutes

Impact de la formation

De passage dans les bureaux d’Atlas en octobre 2013, Benjamin Mbundi, le nouveau directeur général de la SORAS, a dressé un bilan de la formation. Le contenu de cet entretien a été regroupé autour de quatre points que nous reprenons ci-dessous.

L’engouement pour la formation

Crédit photo: Atlas Magazine

Le projet a fédéré le personnel et la direction autour d’un objectif commun. Le programme a pleinement répondu aux besoins latents de formation des salariés. Il réhabilite l’entreprise dans son rôle de creuset du savoir. Pour le directeur général de la SORAS, le personnel a adhéré à l’initiative car « il est conscient que son avenir est lié à la formation». Cette dernière agit comme un ascenseur social.

La professionnalisation des équipes

Grâce à une meilleure maîtrise technique, le personnel se sent davantage impliqué dans son travail. De plus, il a acquis une culture générale de l’assurance qui lui permet d’aller au-delà de la simple exécution d’actes répétitifs. La confiance accumulée a permis à tout un chacun de se dépasser et de prendre les devants face à des problèmes autrefois rebutants. Enfin, la formation fournit un référentiel à l’ensemble des équipes qui parlent le même langage technique.

L’approche client

D’un point de vue qualitatif, B. Mbundi constate «une meilleure approche du client qui est mieux informé que par le passé». Cette amélioration se ressent aussi bien lors de la réception des clients et prospects, venus souscrire des polices à la SORAS qu’au niveau des gestionnaires de sinistres.

Le positionnement sur le marché

Pour le premier responsable de la SORAS «Le projet formation s’inscrit dans une politique de développement. Il permet à la société de consolider sa place de leader du marché». Toujours selon, B. Mbundi, «l’impact de la formation est palpable. Il serait à la base d’une croissance du chiffre d’affaires de l’ordre de 15% en 2013 ».

Vision totalement novatrice à l’origine, la formation initiée par la SORAS fait désormais figure de réussite. Son succès réside dans la bonne adéquation entre une demande et une offre. Demande de la SORAS qui a su bâtir et appliquer une stratégie révolutionnaire de formation et une offre e-learning performante basée sur les nouvelles technologies.

L’approche de la SORAS constitue une initiative sans pareille en Afrique. Nulle société n’a été aussi loin dans la réflexion et la mise en œuvre d’un programme de formation aussi complet et massif.

0
Votre notation : Aucun
Programme de publicité          Conditions d'utilisation          Copyright          Liens utiles          Réseaux sociaux          Crédits