SCOR : les résultats du premier trimestre 2022 impactés par la guerre russo-ukrainienne

SCORLe groupe SCOR s’attend à des résultats fortement impactés par la guerre en Ukraine au premier semestre 2022. A noter, la hausse significative des sinistres potentiels liés au conflit pour les traités de réassurance et les branches de spécialité.

S’ajoutent à la sinistralité du conflit Russie-Ukraine, les pertes liées aux catastrophes naturelles (inondations en Australie, tempêtes en Europe, sécheresse au Brésil) et à la poursuite de la pandémie aux Etats-Unis.

Pour rappel, SCOR PO, filiale russe du groupe français, a cessé de souscrire de nouvelles affaires.

0
Votre notation : Aucun
Programme de publicité          Conditions d'utilisation          Copyright          Liens utiles          Réseaux sociaux          Crédits