Etats-Unis : la saison des tornades 2024 bat son plein

tornade usaLa saison des tornades 2024 est en passe de devenir la plus active de l'histoire des Etats-Unis. Plus de 85 ouragans et cyclones, principalement dans les Etats du Nebraska et de l'Iowa, ont été recensées dans la seule journée du 26 avril 2024.

Outre ce record journalier, le centre des Etats-Unis comptabilise, entre le début l’année et le 26 avril, plus de 350 autres événements de ce type, dont 26 qualifiés de très puissants, c’est-à-dire de catégorie EF2 (1) et même EF4 (2).

A mi-mai 2024, le total des tornades recensées sur le sol américain atteint le chiffre de 781, en augmentation de 42% par rapport à la moyenne nationale qui est de 549 désastres pour la même période.

En plus des pertes humaines qui à mi-mai s’élèvent à 6 décès, certains événements ont laissé dernière eux des paysages de désolation : cités entières rasées, entreprises hors service, voitures et camions renversés, arbres déracinés, infrastructures routières et ferroviaires endommagées.

(1) EF2 : Force 2 sur l'échelle Fujita améliorée : vents puissants de 179 à 218 km/h, causant des dommages considérables.

(2) EF4 : Force 4 sur l'échelle Fujita améliorée : vents dévastateurs de 267 à 322 km/h, provoquant des dommages dévastateurs.

La Tornado Alley : une vaste zone de tornades au centre des Etats-Unis

tornades usa

La Tornado Alley, ou couloir des tornades, s’étale dans la région centrale des Grandes Plaines américaines entre le Canada et le Mexique. Il s’étire du Dakota du Nord au Texas, en passant par le Dakota du Sud, le Nebraska, le Kansas et l’Oklahoma.

Les trombes se forment principalement entre avril et juin lors de la rencontre de trois masses d'air, la première froide et continentale venant des prairies canadiennes, la seconde chaude et sèche remontant du désert de Sonora (sud-ouest des États-Unis, à cheval entre les Etats de l’Arizona et de Californie) et enfin la troisième constituée d'air chaud et humide provenant du golfe du Mexique.

Un nouveau phénomène climatique « El Niña » perturbe la saison 2024 des tornades aux Etats-Unis. Cet événement, qui apporte un air chaud et humide le long de la côte Pacifique, aggrave le nombre et l’intensité des catastrophes, d’où la formation de vents plus violents.

Pour rappel, les États-Unis enregistrent annuellement entre 800 et 1300 tornades, dont plus d'un tiers se produit dans la Tornado Alley. Outre cette dernière région, la Dixie Alley (3) est également le théâtre du même phénomène durant toute l’année avec un pic lors de la saison froide (octobre et novembre).

(3) Cette région comprend le sud du Mississippi (incluant les Etats de l'Arkansas, du Mississippi, de la Louisiane), l'ouest du Tennessee, le nord de l'Alabama et la Géorgie.

nombre de tornades usa

Les tornades aux Etats-Unis : coût économique et pertes assurées

Le coût économique

Selon la National Ocean and Atmospheric Administration (NOAA), près de 1 300 tornades se sont abattues sur les États-Unis en 2022, provoquant la mort de 25 personnes et occasionnant 11,3 milliards USD de dommages matériels, principalement aux exploitations agricoles. Chaque tornade génère une moyenne de 8,7 millions USD de pertes économiques.

Pour 2023, la NOAA rapporte 1 350 catastrophes causant 83 décès et plus de 38 milliards USD de dégâts matériels.

A fin avril 2024, le bilan de la NOAA fait état de sept tornades de grande ampleur, causant chacune des pertes financières d'au moins un milliard USD.

Entre janvier et avril 2024, le coût économique de ce type de catastrophes naturelles s’établit à 10,4 milliards USD avec d’importantes destructions le 26 avril 2024 à Elkhorn (Nebraska). La ville de Minden (Nevada) a également subi des dommages considérables.

Les pertes assurées

Selon Swiss Re, les catastrophes naturelles de 2023 ont provoqué au niveau mondial 100 milliards USD de pertes assurées dont 64 milliards USD dus aux tempêtes convectives violentes (4), 85% de ce montant, soit 54,26 milliards USD, est comptabilisé aux Etats-Unis.

(4) Tempêtes convectives violentes (severe convective storms) englobent la grêle, les tornades et les vents violents.

cout tempetes usa

Couverture des catastrophes naturelles aux Etats-Unis

Aux États-Unis, les dommages causés par les événements naturels font l’objet de deux types de couvertures. Une couverture initiée et/ou gérée par des programmes gouvernementaux spécifiques et une seconde qui est du ressort exclusif des assureurs privés. Certains programmes, sous forme de partenariat, font intervenir des fonds aussi bien publics que privés.

Les deux principaux programmes incluant les risques inondations sont le Florida Hurricane Catastrophe Fund et le Programme national d'assurance contre les inondations.

  • Le Florida Hurricane Catastrophe Fund (FHCF) : Créé en 1993 après l'ouragan Andrew, ce fonds a pour objectif de couvrir les risques en Floride. Il est financé par les compagnies d'assurance directe et agit comme une mutuelle des risques catastrophes naturelles. Sa capacité est de 17 milliards USD en 2024.
  • Programme national d'assurance contre les inondations (NFIP) : Créé en 1968 par le Congrès américain, le NFIP est un programme fédéral d'assurance contre les inondations, financé par l'État. Les primes varient selon la localisation du risque. Avec une capacité actuelle de 16 milliards USD, il compte au 31 décembre 2022, près de 22 600 collectivités membres.

Couverture du risque tornade aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, les polices d'assurance habitation standard couvrent généralement un large éventail de risques, tels que l’incendie, les fuites d'eau, le vol, le risque tempête et les dommages causés par le vent (5). Il n’existe pas de police d’assurance spécifique dédiée aux tornades.

En cas de sinistre, la prise en charge comprend généralement les coûts de reconstruction, le remplacement des biens personnels endommagés, les frais de subsistance et de logement temporaire.

La plupart des polices habitation sont assorties d'une franchise qui peut être forfaitaire ou spécifique à certaines situations. Ainsi pour de nombreuses zones confrontées aux tornades, les assureurs ont mis en place des franchises indicielles (basée sur la vitesse du vent). La franchise est souvent exprimée en pourcentage du total des capitaux couverts, ce qui représente parfois un montant important.

Les dommages causés aux véhicules automobile restent couverts par les polices d'assurance automobile facultatives.

(5) y compris tornades, orages et vents violents.

Désintérêt des assureurs américains

Suite à la recrudescence des événements météorologiques extrêmes, plusieurs grands assureurs non vie américains, dont Allstate, American Family, AIG, Nationwide, Erie Insurance Group et Berkshire Hathaway, ont suspendu ou complétement cessé la souscription de police habitation et automobile dans les régions à risques élevés. Ils ont également exclu les garanties liées aux phénomènes météorologiques.

Cette décision est motivée par les coûts croissants de réparation et la forte exposition de certains Etats américains aux événements naturels extrêmes.

Tornades aux Etats-Unis : quelques chiffres records

  • 378 km, ce kilométrage, datant de 1925, représente la plus longue distance parcourue par une tornade.
  • 541 km/h est la vitesse de vent la plus élevée jamais enregistrée, record établi en 2013.
  • 4,2 km est le plus large diamètre enregistré pour une tornade, observation aussi faite en 2013.
  • 360 tornades en 24 heures, tel est le nombre record d’événements de ce type enregistré entre le 27 et le 28 avril 2011 dans les Etats du sud. Cet événement a provoqué le décès de 348 personnes et des dommages matériels de 12 milliards USD.
  • 100 Km est la longueur du corridor de destructions massives, tracé en Oklahoma après le passage d’El Reno le 24 mai 2011, l’une des tornades les plus puissantes jamais observée.
0
Votre notation : Aucun
Programme de publicité          Conditions d'utilisation          Copyright          Liens utiles          Réseaux sociaux          Crédits