L’innovation dans le domaine de l’assurance

L’innovation dans l’assurance dépend d’un ensemble de facteurs. Certains influent sur l’offre et d’autres sur la demande de produits de nouvelle génération.

Innovation dans l’assurance : les facteurs qui influent sur l’offre de produits

assurtech

La quantité d’informations captée et disponible grâce à l’informatique, internet et les outils d’analyse, offre une gigantesque mine de données.

Avec la croissance exponentielle des capacités des ordinateurs et la multiplication des algorithmes «intelligents», certaines entreprises sont en mesure d’exploiter au mieux les données afin d’améliorer leurs prévisions, notamment dans le domaine de l’assurance.

L’augmentation des investissements technologiques dans la banque par le biais des fintech a poussé les start-up à s’intéresser à des environnements financiers connexes, comme l’assurance.

Guidées par la recherche de nouveaux débouchés, elles ont élargi l’utilisation des technologies à d’autres pans de la finance. Cette tendance est à l’origine de l’attraction des investissements dans l'assurance, perçue comme plus lucrative que la banque L’assurance recèle donc de meilleures perspectives pour les produits innovants.

A cela s’ajoutent les facteurs techniques :

  • Le développement d’internet et des technologies mobiles
  • L’importance croissante du cloud, stockage dématérialisé
  • L’impact de la révolution digitale sur les usagers, les formes de distribution et la relation client
  • La quantité croissante de données disponibles qui permet une personnalisation accrue des offres d’assurance et ouvre la voie à des marchés de niches inédits.
  • L’existence d’une économie dite collaborative qui assure non seulement la propriété des choses mais également leur usage

Innovation dans l’assurance : les facteurs qui influent sur la demande de produits

Les changements sociétaux ont une influence de plus en plus marquée sur les produits disponibles et sur leur mode de consommation. Les clients sont enclins à utiliser les produits « Hi-Tech » ce qui booste l’innovation.

De plus, les programmes utilisés renforcent la détection de la fraude, notamment dans le paiement des sinistres. Ils permettent également une meilleure sélection des risques et une tarification plus affinée ce qui confère un avantage compétitif et aide à fidéliser les assurés.

La baisse des coûts induits par les assurtech renforce l’efficacité du back office en automatisant les procédures. L’intervention humaine, plus coûteuse, est d’autant plus réduite.

Innovation dans l’assurance : intervention des autorités de régulation

L’assurance utilise l’innovation comme vecteur de développement. Ce facteur est dorénavant incontournable dans la course à la compétitivité. Certaines innovations peuvent modifier en profondeur cette industrie de l’assurance. Il est donc crucial que les assureurs s’adaptent à ce nouvel environnement et que les autorités de supervision jouent un rôle déterminant au niveau du contrôle des nouveaux modèles économiques.

C’est aux organismes de tutelle d’assurer la protection des consommateurs et la stabilité du système. Ces exigences ne doivent pas faire oublier que le rôle de la tutelle est également d’offrir aux acteurs les possibilités de tirer profit des nouvelles technologies. La mise en place de lignes rouges et barrières s’impose aussi bien aux assureurs qu’aux assurtech. Pour certains, ces limites seront considérées comme des entraves au développement des activités innovantes.

Plusieurs Etats ont déjà introduit des procédures et initiatives pour encourager le développement des nouvelles technologies dans la finance :

  • création de hubs d’innovation : ces structures offrent un cadre d’activité réglementé propice à l’innovation.
  • mécanismes de sécurité informatique ou sandboxes : il s’agit d’un ensemble de ressources à l’intérieur d’un environnement contrôlé où les entreprises peuvent tester leurs innovations avant d’offrir les produits aux clients. Le tout dans le respect de la législation.
  • partenariats public-privé : les autorités créent des forums où des acteurs traditionnels peuvent rencontrer des start-up afin d’échanger leur savoir-faire, leur expérience et les ressources dont ils disposent.
0
Votre notation : Aucun
Programme de publicité          Conditions d'utilisation          Copyright          Liens utiles          Réseaux sociaux          Crédits