Nouvelles exigences pour les intermédiaires d’assurance

Les courtiers d’assurance doivent désormais libérer 100% du capital requis pour exercer leur activité aux Emirats arabes unis.
Le capital libéré minimum s’élève à 3 millions AED (0,82 million USD) pour les intermédiaires d’assurance émiratis.

Ce montant grimpe à 10 millions AED (2,7 millions USD) pour les succursales des sociétés étrangères.

L’autorité de contrôle se penche actuellement sur la rédaction d’une nouvelle réglementation concernant la rémunération des intermédiaires d'assurance.

Plus de news

0
Votre notation : Aucun
Programme de publicité          Conditions d'utilisation          Copyright          Crédits          Réseaux sociaux