Atlas Magazine Juillet 2017

La perte de rationalité

A l'heure où la transformation digitale bat son plein, Swiss Re publie une étude consacrée aux nouveaux risques émergents. Surprise: la perte de rationalité de l'assuré figure parmi les dangers que doit affronter la profession dans les trois prochaines années.
Atlas Magazine N 143, Juillet 2017
Cliquez ici pour télécharger
le magazine

Aujourd'hui, plus personne ne se fait d'illusion. La révolution numérique balaiera un grand nombre d'acteurs du marché. Toutes les cartes sont rebattues. Assureurs, réassureurs, intermédiaires, sociétés de service, toute la chaîne est menacée. Les métiers de l'assurance sont également en pleine métamorphose: évaluation du risque, distribution, gestion, connaissance du client évoluent au rythme des nouvelles applications informatiques. Au Japon, pays technologique de pointe, certains assureurs ont déjà introduit des robots dans leurs services.

Que les assureurs le veuillent ou non, le processus de transformation n'est pas prêt de s'arrêter. L'intelligence artificielle prendra bientôt le relais, creusant encore plus l'écart entre "modernistes" et "attentistes".

Paradoxalement, survivre ou disparaître au tsunami digital n'est pas la seule préoccupation des assureurs. La "culture internet " constitue un véritable danger qui sape les fondements de la profession.

L'assurance repose sur une approche rationnelle et commune des risques et sur la confiance entre deux partenaires: assuré et assureur.

Malheureusement, l'outil internet fausse ce contrat de confiance. La toile, principale source d'information de l'assuré, est devenue un champ de bataille où fausses nouvelles, désinformation, manipulation, intoxication, faux blogs manipulent les clients qui peuvent être amenés à surévaluer ou sous-évaluer les risques en fonction de l'intérêt des lobbys.
De même, la réputation des assureurs peut être mise à mal par des internautes malveillants.

En fait, la période que nous vivons encourage les extrêmes. Elle oppose rationalité croissante des assureurs à irrationalité croissante des assurés. Elle oppose science et émotion, connaissance et croyance.

Atlas Magazine N°143, Juillet 2017

Programme de publicité          Conditions d'utilisation          Copyright          Crédits          Réseaux sociaux