Crise du Boeing 737 MAX, sinistre record pour l’assurance aviation

Boeing 737La crise du Boeing 737 MAX donnera lieu au sinistre aviation le plus élevé jamais enregistré sur le marché. La facture des dommages englobe les pertes liées aux deux crashs, l’immobilisation de la flotte, les coûts de formation des pilotes et l’annulation des commandes.

La récente prolongation de la période d’indisponibilité de l’appareil par les régulateurs aériens, devrait lourdement peser sur l’addition. Aucune autorisation de reprise des vols n’est accordée à ce jour. Selon Standard & Poor’s, il est donc trop tôt pour estimer le coût global pour les assureurs et les réassureurs.

Pour l’heure, les pertes financières de Boeing sont estimées à 8 milliards USD. Ce montant ne tient pas compte des plaintes des familles des victimes, des amendes et des règlements des litiges. Une provision de 5,6 milliards USD a été constituée pour compenser les pertes des compagnies aériennes.

Depuis mi-mars 2019, des milliers de vols sont annulés suite à l’immobilisation des 371 appareils 737 MAX en exploitation.

Crise du 737 MAX : Boeing prêt à verser 144 500 USD aux familles des victimes

Boeing qui passe par une période de crise, propose de verser 144 500 USD à chaque famille des 346 victimes des crashs des 737 MAX de Lion Air et Ethiopian Airlines. Les demandes d’indemnisation peuvent être déposées jusqu’au 31 décembre 2019. Un fond de 100 millions USD a été créé par l’avionneur pour faire face aux demandes des ayants-droit.

Le constructeur américain précise que cette initiative n’a pas pour objectif de pousser les familles des victimes à abandonner leurs poursuites judiciaires. Les familles concernées pourraient faire valoir des demandes d’indemnisation plus importantes.

0
Votre notation : Aucun
Programme de publicité          Conditions d'utilisation          Copyright          Liens utiles          Réseaux sociaux          Crédits