Fusions-acquisitions dans l’assurance : principaux méga-deals conclus en 2021 et début 2022

AcheteurSociété cibleDate de la transactionMontant de la transactionRésultat de l'opération
Berkshire Hathaway,
Etats-Unis
Alleghany Corporation,
Etats-Unis
202211,6 milliards USDEn cours
Regent Bidco,
Canada
RSA Insurance Group,
Royaume-Uni
20219,2 milliards USDMenée à terme
Covéa,
France
PartnerRe,
Bermudes
20219 milliards USDEn cours
Brookfield Asset Management,
Canada
American National Group,
Etats-Unis
20215,1 milliards USDEn cours
Arthur J. Gallagher,
Etats-Unis
Willis Re,
Royaume-Uni
20213,25 milliards USDMenée à terme

Les acteurs du marché sont également attirés par l’acquisition de petites entités d’assurance avec pour objectif de consolider leur offre de base. Le marché du run-off est, quant à lui, resté très actif aux Etats-Unis, en Europe et, à un degré moindre, au Moyen-Orient.

Fusions-acquisitions dans l’assurance : tendance 2022

Début 2022, le marché des fusions-acquisitions semblait continuer sur sa lancée de 2021. Le maintien d’un environnement favorable devrait logiquement conduire aux mêmes résultats : importance des ressources, niveau élevé des capitaux disponibles, bonne santé financière, coûts d’endettement toujours faibles, volonté des acteurs stratégiques d’accélérer leur transformation et recherche de nouveaux leviers de croissance, …

Malheureusement, le déclenchement d’une grave crise géopolitique en févier 2022 affecte l’ensemble de la sphère économique mondiale. Ainsi, le marché des F&A subit une baisse brutale de 29% du montant total des transactions au premier trimestre 2022.

Selon les données de Dealogic, les opérations de rapprochement représentent un volume de 1 010 milliards USD, contre 1 430 milliards USD à fin mars 2021. Ce recul s’explique par la volatilité des marchés liée à l'invasion de l'Ukraine par la Russie et par la rupture des chaînes d'approvisionnement.

Malgré ce contexte difficile, les spécialistes tablent sur une activité F&A soutenue pour le marché assurance en 2022. A fin 2022, le nombre des transactions devrait dépasser 420 opérations à l’échelle mondiale.

La région MENA devrait pour sa part connaître un essor du marché des fusions-acquisitions. Les pays du CCG, devenus plus actifs que par le passé, vont renforcer leur présence au niveau régional, alors que les assureurs plus matures sont toujours en quête de cibles et d’occasions pour étendre leur présence.

La pandémie catalyseur de l’innovation

La crise sanitaire mondiale a accéléré l’innovation dans le marché de l’assurance. Les sociétés d’assurance figurent ainsi parmi les entreprises les plus novatrices, disposées à acheter, financer ou s’associer avec des entités et startup technologiques de premier plan, afin de commercialiser des produits innovants et obtenir un avantage concurrentiel.

L’expansion et le développement se font désormais à travers la conclusion d’accords de rapprochement avec des plateformes numériques et innovantes. De tels partenariats permettent aux assureurs de profiter des nouvelles technologies comme l’automatisation, l’analyse de données et la modélisation.

Notons l’essor remarquable des assurtech américaines qui se développent à un rythme soutenu. Certaines de ces firmes ont réussi à atteindre le stade de maturité, ce qui leur permet de projeter des acquisitions, d’accroître leur part de marché et de se transformer en compagnie d’assurance à part entière.

puzzle
0
Votre notation : Aucun
Programme de publicité          Conditions d'utilisation          Copyright          Liens utiles          Réseaux sociaux          Crédits