La capacité du marché de réassurance traditionnelle et alternative

Avec un montant de 475 milliards USD, la capacité traditionnelle de réassurance a progressé de près de 11% au 31 décembre 2021.

buldingLa bonne tenue des marchés actions sur les neuf premiers mois de l’année précédente et l’amélioration drastique des résultats techniques ont entraîné la hausse des capitaux propres des réassureurs.

Les bons ratios combinés réalisés par la profession témoignent de l’amélioration des résultats opérationnels de l’exercice 2021. En fait, ces bons résultats s’expliquent par la révision à la hausse des conditions de renouvellement 2021 imposées par les réassureurs.

Marché de la réassurance traditionnelle : un manque de capacité en 2022

A l’opposé de 2021, l’année 2022, chahutée par de forts vents contraires fait apparaître un manque de capacité réassurance. Cette dernière est attendue à la baisse à 435 milliards USD, en recul de 9% sur un an.

Les risques trop exposés ou mal modélisés, donc peu maitrisés sont boudés par les réassureurs qui ont fait le choix de ne plus offrir de capacité pour certains périls et certaines zones géographiques.

Dès avril 2022 certains réassureurs, dont la SCOR, ont réduit leurs expositions catastrophiques en Floride. Le réassureur français compte, d’ailleurs, maîtriser son exposition sur les risques catastrophiques lors du prochain renouvellement de janvier 2023.

Sirius semble sur la même longueur d’onde que SCOR. Peu avant le rendez-vous de Baden-Baden et afin de contrer la multiplication et l’intensification des sinistres, notamment dans la branche incendie, le réassureur bermudien a informé l’ensemble de ses clients de la mise en place d’une nouvelle stratégie de souscription. Stratégie qui vise à réduire en particulier ses engagements catastrophes naturelles.

réassurance traditionnelle

Le marché de la réassurance alternative en 2022

Malgré une sinistralité élevée, le capital alternatif offert par les marchés financiers reste stable en 2022. Les six premiers mois de l’année en cours ont vu un marché ILS dynamique. L’offre et la demande ont pleinement joué leur rôle dans la détermination du prix de ces produits et de leur placement.

A noter que de plus en plus d’investisseurs s’intéressent à des produits adossés à la responsabilité civile. Cette tendance n’est pas nouvelle mais s’avère dorénavant plus marquée.

La crise du Covid-19 a mobilisé une masse importante de capital alternatif que les gestionnaires essaient dorénavant de clôturer. Cette approche leur permet de se repositionner sur des transactions supposées plus lucratives en 2022, notamment dans le domaine des catastrophes naturelles.

A ce titre, le placement des Cat bonds, soutenu par une montée significative des tarifs, a connu un franc succès durant l’année en cours.

Marché de la réassurance en 2022 : l’émission d’obligations catastrophes (Cat Bonds)

De façon générale, l’année 2022 a montré des signes de hausse des tarifs sur les marchés des capitaux alternatifs. Les programmes sinistrés ont enregistré des progressions tarifaires significatives. Les managers d’ILS tentent de repositionner leurs produits sur des couvertures privilégiant l’intensité à la fréquence des sinistres.

Pour optimiser leurs résultats, certains préfèrent augmenter leurs tarifs, alors que d’autres se concentrent sur la structure des accords ou les termes et conditions des contrats.

Cat Bonds
0
Votre notation : Aucun
Programme de publicité          Conditions d'utilisation          Copyright          Liens utiles          Réseaux sociaux          Crédits