Atlas Magazine Janvier 2021

Covid-19, assureurs touchés mais pas coulés

Le désastre provoqué par le Covid-19 ne peut être comparé ni à la crise financière de 2008 ni à la seconde guerre mondiale. C'est une crise planétaire, multisectorielle provoquée par un choc extérieur à toute activité financière, économique ou militaire.
Click to download
the magazine

En quelques mois, le coronavirus a paralysé l'économie mondiale, tuant deux millions de personnes et faisant basculer 120 millions d'autres dans l'extrême pauvreté.

Après un choc d'une telle intensité, l'année s'achève avec comme premier constat la pandémie qui devient un risque bien plus redoutable qu'un événement naturel, une guerre ou une crise financière.

Désormais, les assureurs ne peuvent plus ignorer ce nouveau type de risque catastrophique dont la souscription nécessite d'énormes capitaux.

Deuxième enseignement, la crise sanitaire a accéléré les changements structurels des sociétés d'assurance. Le travail à distance s'est imposé menaçant certains emplois et réseaux de distribution traditionnels de l'assurance.

Autre évolution notable, le Covid-19 a boosté la transformation numérique. Un véritable tsunami de nouvelles technologies a déferlé sur la profession d'assurance qui a développé, en un temps record, de nouveaux canaux de vente et de communication avec les assurés.

Enfin, dernier enseignement de l'année 2020, le secteur des assurances a, une fois de plus, fait preuve de résilience. Le marché reste solide malgré une sinistralité aggravée et des revenus en baisse.

L'assurance est une des rares activités à ne pas avoir sollicité l'aide financière de l'Etat en cette période de crise.

Atlas Magazine N°177, Janvier 2020

Programme de publicité          Conditions d'utilisation          Copyright          Liens utiles          Réseaux sociaux          Crédits